KissKissBankBank, un nouveau banquier pour les agriculteurs

En huit ans, KissKissBankBank est devenu l’une des principales plateformes de financement participatif en Europe. Les projets « food » arrivent en 5e position parmi ceux qui recueillent le plus d’adhésion. Les projets innovants dans le domaine de l’alimentation et de l’agriculture ont-ils trouvé une nouvelle forme de financement?

Augustin Mille, en charge des projets agriculture et alimentation, nous propose une visite guidée des locaux parisiens de KissKissBankBank et nous présente deux projets, « Maraîchage Sol Vivant » et « Too Good to Go », qui seront exposés plus longuement lors du Nantes Food Forum des solutions, sur les thèmes « Zéro gaspillage » et « Produire autrement ».

L’agriculteur, un entrepreneur connecté

Nous sommes en 2009, trois jeunes Français lancent KissKissBankBank. Huit ans plus, plus de 67 millions d’euros ont été collectés sur la plateforme et plus de 26000 projets  innovants ont été financés grâce à un million de contributeurs.

Comment se finance KissKissBankBank? Pour la mise en relation entre les créateurs de projets et les internautes, KissKissBankBank perçoit une commission de 5% sur les collectes de fonds réussies (qui sont celles ayant atteint le montant fixé).

La levée de fonds, un temps fort

Les agriculteurs profitent de ce « crowdfunding » pour tenter de recueillir le plus de dons, en échange de contreparties. La levée de fonds dure de 30 à 60 jours, un temps fort pour le producteur qui s’efforce de communiquer habilement autour de son projet et de mobiliser ses réseaux.

Chaque année, KissKissBankBank accueille, en France, environ 400 projets « food ». Un chiffre en constante augmentation. Les agriculteurs, les éleveurs, les producteurs sont des entrepreneurs à part entière. Connectés, ils sont de plus en plus nombreux à saisir l’utilité d’un outil participatif pour financer leurs activités.

Plus d’infos : Augustin Mille sera présent au Nantes Food Forum, les 3 et 4 juin, lors du Nantes Food Forum des solutions #1 et du Nantes Food Forum des solutions #2.

Voir toutes
les actualités